top of page
  • Photo du rédacteurNicolas

Les poux rouges, ces indésirables au poulailler ! 🐔

Salut les amoureux des poulettes ! 🐥 Aujourd'hui, nous allons aborder un sujet qui démange (littéralement !) : les poux rouges. Vous voulez savoir comment ces petits vampires se pointent chez vos gallinacées et comment les repousser ? Suivez le guide !


éviter les poux rouges et s'en débarrasser
Les poux rouges, ces indésirables au poulailler !

Les poux rouges : Qui sont-ils ? 🚨


D'où viennent les poux rouges ?


Les poux rouges, ou Dermanyssus gallinae pour les intimes, sont de minuscules acariens qui, même s'ils sont de la taille d'une tête d'épingle, peuvent devenir un véritable fléau au poulailler. Véritables experts en camouflage, ces nuisibles se cachent pendant la journée pour sortir la nuit pour se nourrir du sang de nos amies à plumes. Plus que des parasites, de vrais vampires qui peuvent nuire à leur santé ! 🧛‍♂️


Les poux rouges : pourquoi apparaissent-ils ?


C'est une question que beaucoup se posent. En réalité, les poux rouges peuvent arriver de partout : rats, oiseaux sauvages, matériel d'élevage... Un peu comme les invités surprises lors de vos soirées, sauf que ceux là, vous préféreriez qu'ils ne viennent pas ! 😅


Quels sont les signes d'une infestation ? ⚠️


Si vous observez que vos poules sont stressées, qu'elles pondent moins, qu'elles ont des comportements étranges (comme refuser de dormir dans le poulailler), ou qu'elles sont déplumées, c'est peut-être à cause de ces petites bêtes. Et si vous apercevez de petites taches rouges ou noires sur les perchoirs, c'est qu'il est probablement trop tard... Et même s'il existe des solutions pour s'en débarrasser, voici quelques bons conseils pour les dissuader de faire leur entrée...


Les poux rouges : mieux vaut prévenir que guérir ! 🛡


Le choix du matériel : Bois, béton ou plastique ?


Un poulailler en bois est certes esthétique, mais il est aussi plus propice à l'apparition des poux rouges. Ces derniers adorent se nicher dans les interstices et recoins du bois. Si vous êtes attaché au bois, pensez à opter pour des bois traités comme l'OSB autoclave. Cela dit, les alternatives en plastique ou en béton sont souvent moins sujettes à ces infestations. Chez moi, j'ai proscrit le bois : l'abris est en béton et les pondoirs, en plastique.


La propreté avant tout !


Un poulailler propre est la première étape pour éviter que ces petits vampires ne s'installent. Si votre poulailler est de petite taille, un nettoyage hebdomadaire s'impose. S'il est plus grand, vous pouvez laisser deux semaines passer entre chaque séance de grand ménage. Enlevez la litière souillée, passez un bon coup de balai, nettoyez à l'eau si nécéssaire (les acariens ont horreur de l'eau chaude) et pensez à tout bien sécher. Ensuite, récurez mangeoires et abreuvoirs. Bref, ne laissez rien au hasard ! 🧹


La terre de diatomée, votre meilleure alliée


Vous avez tout bien astiqué ? Minute... vous n'avez pas totalement terminé ! Pour encore plus d'efficacité, il est conseillé de saupoudrer le poulailler avec de la terre de diatomée. Chez moi, j'en étale dans le fond des pondoirs, sur les perchoirs, le sol ainsi que dans chaque recoins du poulailler. Pour ne pas atténuer son efficacité, veillez à ce que la poudre reste sèche. Enfin, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez même "badigeonner" vos poulettes en pensant à bien écarter leurs plumes et à soulever leurs ailes.


Le choix de la litière : pas si anodin que ça !


Bien que cela puisse paraître anodin, certaines litières ont prouvé leur efficacité pour lutter contre ces petits parasites... Chez moi, je prévois une litière en 3 couches :


Le lin :


En plus d'être ultra-absorbant et de prémunir votre poulailler de l'humidité, le lin est reconnu pour ses propriétés anti-parasitaires et participe donc à créer un environnement hygiénique et moins hospitalier pour les poux rouges.


Le miscanthus et le tabac :


Écologique, la litière de miscanthus est également très absorbante. Mais ce qui en fait un allié de premier choix, c'est la poudre de tabac à laquelle est mélangée ! Eh oui, fumer, c'est généralement mauvais pour la santé. Mais dans le poulailler, les propriétés naturellement répulsives du tabac peuvent éloigner les poux rouges et ainsi vous éviter d'en être infesté. 🚬


La paille :


Véritable isolant thermique, elle protège nos cocottes des courants d'air et des rigueurs de l'hiver pour leur offrir tout le confort qu'elles méritent. Elle absorbe également l'humidité, contribuant ainsi à maintenir un environnement sain et sec, réduisant les risques de maladies.


Les poux rouges : comment s'en débarrasser ? ⚔️


Trop tard, malgré toutes vos précautions, votre poulailler grouille de poux rouges. Autant vous prévenir, cela ne va pas être une partie de plaisir. C'est qu'elles sont coriaces, ces bebêtes... Mais pas de panique, on vous a concocté un plan d'attaque vous en venir à bout :


  1. Commencez par vider le poulailler

  2. Retirez la litière souillée et éloignez la du poulailler

  3. Aux grands maux les grands remèdes... Sortez les grands moyens ! La seule vraie manière de vous débarrasser des poux rouges, c'est de les brûler. Quadrillez 100% du poulailler à l'aide d'un chalumeau. 1, 2, puis 3 passages : pas de quartier ! 😈

  4. Nettoyez l'ensemble du poulailler au vinaigre blanc (vous pouvez également opter pour des traitements spécifiques, mais évitez les produits chimiques)

  5. Une fois le poulailler bien sec, saupoudrez l'abri de terre de diatomée et poudrez vos poules de la tête au pattes.

  6. Ajoutez une litière à base de lin, de miscanthus et de tabac

  7. Et puis... restez à l'affût d'une contre-attaque !


Au grand désespoir de nombreux éleveurs de poules, les poux rouges se cachent parfois dans les coins sombres des nos poulaillers... Et ces petits acariens discrets mais oh combien tenaces ont un sens de la fête un peu trop développé. Alors, autant les éviter ! Le maître-mot face à ces squatteurs indésirables ? La propreté ! Eh oui, "Mieux vaut prévenir que guérir."


Mais si malgré tous vos efforts, ces petits fêtards décident quand même de s'incruster, agissez vite, et surtout, agissez fort. Sortez le grand jeu et montrez leur qui est le véritable maître des lieux ! 🐔


Une question ou une remarque ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous. Psst... N'oubliez pas de nous rejoindre sur Facebook ou sur Instagram pour recevoir tous nos prochains articles.

Merci et à très vite pour de nouvelles histoires de poules. 🐔




bottom of page