top of page
  • Photo du rédacteurNicolas

Les prédateurs des poules et comment les protéger 🦊🛡️

Adopter des poules, c'est s'ouvrir à des matins rythmés par des cocoricos joyeux, c'est apprécier la quête quotidienne des œufs frais, et c'est surtout profiter de la compagnie de ces drôles de dames à plumes qui égayent votre jardin. C'est une expérience pleine de vie, de rires et de petits bonheurs quotidiens. Mais, comme dans toute belle histoire, il y a un mais... Des invités peu désirables rôdent, lorgnant sur vos précieuses cocottes. 🦊


Il est temps de passer à l'action ! Avant de plonger dans les stratégies pour fortifier votre poulailler, prenons un moment pour identifier ces prédateurs. Parce que connaître son ennemi est la première étape pour le tenir à distance. 😈


Quels sont les prédateurs des poules ?


Le Renard, le malicieux de la campagne 🦊


Le renard, ennemi juré du poulailler !
Le renard, ennemi juré du poulailler !

Agile et rusé, le renard est le cauchemar de tout propriétaire de poules. Capable d'adopter des stratégies variées pour accéder à sa proie, il ne recule devant rien, que ce soit creuser sous les clôtures ou utiliser sa remarquable agilité pour franchir des obstacles.


Sa nature opportuniste le pousse à explorer et à exploiter la moindre faille dans vos défenses, souvent sous le voile de la nuit... 🌙


En plus de sa capacité à surmonter les obstacles physiques, le renard est connu pour sa persévérance, guettant les moments opportuns pour attaquer.


Chez moi, j'ai ai déjà fait les frais, plusieurs fois ! Et malheureusement, il a parfois eu gain de cause... Á la campagne, mais aussi en pleine ville, la nuit ou en pleine journée, ce redoutable coquin ne recule devant rien. Et une fois qu'il a trouvé où se nourrir, il n'hésitera pas à revenir.

Fouines et Martres, les acrobates de la nuit 🐾 


Fouines et martres : derrière une apparence attendrissante se cache un prédateur redoutable.
Fouines et martres : derrière une apparence attendrissante se cache un prédateur redoutable.

Ces prédateurs nocturnes, dotés d'une agilité remarquable, peuvent se faufiler dans des ouvertures particulièrement petites pour accéder aux poulailler. Leur capacité à grimper leur permet d'explorer toutes les voies d'entrée possibles, que ce soit par le sol ou en hauteur.


Si les signes avant-coureurs de leur visite peuvent parfois sembler discrets, comme des cris stridents durant la nuit, les conséquences d'une incursion de fouine ou de martre sont loin d'être subtiles... En effet, une attaque de fouine se traduit souvent par un véritable carnage : poules décapitées et un désordre sanglant, témoignant de la violence de l'assaut. Contrairement à d'autres prédateurs qui pourraient se contenter de prendre une ou deux proies, la fouine peut tuer plusieurs poules en une seule visite, laissant derrière elle une scène d'horreur. 😥🔞


Chats et Chiens, les opportunistes du quartier 🐱🐶


Pour des poules en sécurité, attention aux chiens ! Même au vôtre ou à celui du voisin...
Pour des poules en sécurité, attention aux chiens ! Même au vôtre ou à celui du voisin...

Nos amis à quatre pattes, bien aimés et souvent câlinés, peuvent parfois se transformer en prédateurs pour nos poulaillers...


Les chats préférant généralement des proies plus accessibles, les incidents restent rares et, lorsqu'ils surviennent, ciblent plutôt les poussins ou les plus petites races de poules.



Les chiens, en revanche, représentent un risque plus élevé lorsqu'ils sont errants ou laissés sans surveillance. Un moment d'inattention suffit pour qu'un toutou un peu trop excité transforme une visite curieuse en un véritable désastre dans votre basse cour...


Rapaces, les ombres du ciel 🦅


Ultra rapide et jouissant d'une vue extrêmement fine, gare au faucon qui guette votre poulailler !
Ultra rapide et jouissant d'une vue extrêmement fine, gare au faucon qui guette votre poulailler !

Dominant les cieux, les rapaces surveillent le sol avec une précision redoutable, prêts à piquer du bec sur une poulette un peu distraite.


Parmi eux, les faucons se distinguent par leurs attaques éclairs, tirant profit de leur vitesse pour surprendre les poules, tandis que les buses adoptent une approche plus discrète, attaquant silencieusement depuis un point d'observation élevé. Le moment de l'attaque est souvent si rapide que les poulettes prises pour cible n'ont guère le temps de réagir.


Comment protéger son poulailler des prédateurs ?


Un grillage solide 🚧


La base de la sécurité du poulailler, c'est une clôture fiable qui l'entoure intégralement. Pour renforcer cette première ligne de défense, je recommande vivement d'installer un grillage à poules robuste à mailles fines sur les 50 cm inférieurs de la clôture. Pour couronner le tout, enfouir une partie de ce grillage, environ 30 cm, sous terre dissuadera les plus persévérants des fouisseurs.


Soleil couché = Poulailler fermé ⏰


Saviez-vous que la majorité des incursions indésirables se produisent sous le manteau de la nuit ? Cela fait du coucher du soleil le moment critique pour s'assurer que toutes nos amies à plumes sont bien au chaud et en sécurité. Fermer le poulailler chaque soir, après avoir vérifié que chaque poule a regagné son perchoir, c'est plus que le b.a.-ba, c'est la clé !


Pour ceux qui cherchent à simplifier cette routine, les portails automatiques se révèlent être d'excellents alliés. Fonctionnant généralement soit par un capteur de lumière soit via une minuterie, ces systèmes promettent de d'ouvrir et de fermer le poulailler sans que vous n'ayez à lever le petit doigt.


Personnellement, je trouve que les capteurs de lumière peuvent parfois être un peu trop sensibles, ouvrant la porte trop tôt le matin ou la fermant avant que la dernière poule ne soit rentrée le soleil à peine tombé. Je vous conseille vivement d'utiliser la minuterie, en veillant à planifier l'ouverture 30 minutes au moins après l'aurore et la fermeture 15 minutes après le crépuscule. Alors, oui, cela nécessite certes quelques ajustements saisonniers, mais c'est le prix de la tranquillité ! 😇

Un peu de lumière dissuasive 💡


Installer un projecteur automatique équipé d'un détecteur de mouvement peut jouer un rôle clé dans la sécurisation de votre poulailler. En brisant soudainement l'obscurité, cette lumière inattendue a de bonnes chances de perturber et de faire fuir les prédateurs mal avisés.


Bien que je conseille fortement cette technique, chez moi, j'ai déjà surpris des renards se balader sans sembler le moins du monde affectés par l'éclairage... Est-ce que c'est suffisant ?Certainement pas ! Mais bien que cela ne soit pas une solution infaillible, cela ne pourra que renforcer vos autres dispositifs de sécurité.

Électrification ? Un petit choc pour les plus téméraires ⚡


Quand les barrières classiques ne suffisent plus, électrifier votre clôture devient une solution redoutablement efficace. Un prédateur recevant une décharge électrique lors d'une tentative d'intrusion aura une leçon mémorable et cherchera probablement des proies moins bien protégées à l'avenir. Des kits d'électrification prêts à l'emploi, fonctionnant grâce à une simple batterie, sont disponibles sur le marché. 🔋


La Volière : le must de la sécurité ⚔️


Souvent considérée comme la solution la plus sûre, la volière se présente comme une véritable forteresse pour vos poules. En combinant protection contre les prédateurs terrestres et aériens, elle représente une oasis de sécurité.


Personnellement, après plusieurs incursions dévastatrices de renards, j'ai investi dans une spacieuse volière de 16m². Depuis : R.A.S ! Bien sûr, cela a signifié un changement non-négligeable pour mes poules, qui auparavant profitaient d'une liberté totale dans le jardin. Mais après avoir à peu près tout tenté, j'ai dû me résigner. Si vous aussi, vous optez pour cette solution, n'hésitez pas à ouvrir la volière pour les laisser gambader pendant que vous tondez la pelouse ou prenez l'apéro sur votre terrasse ! ☀️

En Conclusion :


Avoir des poules, c'est ajouter une touche de vie et de gaieté à chaque journée. Certes, il y a des défis, et quelques prédateurs mal lunés... Mais en prenant quelques précautions, vous réussirez à leur créer un poulailler accueillant et sécurisé ! 👍


Une question ou une remarque ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous. Psst... N'oubliez pas de nous rejoindre sur Facebook ou sur Instagram pour recevoir tous nos prochains articles.

Merci et à très vite pour de nouvelles histoires de poules. 🐔

bottom of page